Créer un site internet

Vieux papiers

  • Les élections municipales complémentaires


    MM. Jean Escande et Louis Paule sont élus


    Les habitants de Saissac se sont rendus aux urnes, hier, afin d'élire deux conseillers municipaux.
    Les résultats de la consultation électorale étaient connus à 19h15.

     

    2 11

    Lire la suite

  • Quand l'évêque met la pression à la commune - INÉDIT


    L’actuel cimetière St Jean date des environs de l’an 1000,
    date des premières installations dans le Saxagésium dont l’église porte le nom Saint Jean de Saxagelle.
    Autant dire qu'il a subit de nombreux agrandissements jusqu'à aujourd'hui.


    Cimetiere 1956 et aujourd hui
    En clair le cimetière en 1956

     

    Lire la suite

  • Des fauves au Café de la Montagne Noire - INÉDIT


    Un fauve a aussi des sentiments et se plaît à prouver son attachement.
    Le rideau est tombé, samedi, sur le dîner-spectacle du restaurant de la Montagne-Noire
    par la touchante manifestation de la gratitude de « Goliath » envers son véto.
    Pensez donc, c'est lui qui fixe son régime.
    Un câlin le poids pour Daniel Mathieu qui a longuement subi les élans amicaux du lion. 


    Capture plein ecran 29092022 104152
    Un câlin, Docteur !!!

    Lire la suite

  • Les déboires d'un saissagais allant "à la ville" en 1933


    En ce temps là, dans nos villages, les portes de nos maisons étaient ouvertes
    et l'inquiétude absente.
    Aussi lorsqu'un de nos concitoyens partait à "la ville", il n'était guère vigilant.

    Ce fut le cas ce jour de Juillet 1933,
    comme nous le rapporte un quotidien de l'époque.

     

    Malencontreux oubli.

    Vendredi vers 21h,  Monsieur Jean Nithart, 23 ans, propriétaire,  demeurant  à Saissac,
    de passage à Toulouse,
    se rendit à la vespasienne souterraine des allées Jean Jaurès.

    Allees jean jaures toulouse

    Lire la suite

  • Journal de bord de l'Azérou - La tonte

    Par Jean Michel

    "La métairie de l'Azerou à Mademoiselle Benazet avait été léguée par celle-ci à l'hospice de Saissac. Des métayers, les Arribaud en assuraient l'exploitation et tenaient un
    « journal » qui se trouve aux archives de Saissac et que j'ai pu consulter. Beaucoup de renseignements fournis par ce journal ont été utilisés ici."



    Les Arribaud, métayers de l'Azerou


    "- Quel bon vent t'amène, Victor, dit Antoine Arribaud ; métayer à Saigne-Villemagne à son ami notaire qui descendait de voiture.
    - Je viens pour affaire, répondit Victor Besaucèle. Je suis chargé par Demoiselle Marie-Rose Bénazet, la fille de feu Clément de chercher
    de nouveaux métayers pour l'Azerou et j'ai pensé à toi.

    Après forces discussions, les deux hommes parvinrent à se mettre d'accord sur les grandes lignes d'un contrat.
    Le premier point concret étant la désignation de deux experts pour estimer la valeur du troupeau.
    Après de longues et nombreuses discussions le contrat fut signé.


    Aujourd'hui,

    La Tonte


    092 001

    Lire la suite

  • Et si l'on implantait un barrage à Lacroix ?


    En ce conseil municipal du 06 Juin,
    plusieurs membres ont proposé la création d'un grand réservoir d'eau en amont des usines,
    ils ont même indiqué, comme endroit très propice pour cette construction,
     
    ... le pré dit de Thibaut situé à Lacroix.



    Le barrage voute

     

    Lire la suite

  • Enfant de la Révolution - INÉDIT


    En ce 5 Juillet 1789,
    naissait en notre bourg celle qui restera sur les registres paroissiaux
    comme la dernière enfant de Saissac avant la Révolution.

    « L’an mil sept cent quatre vingt neuf et le six du mois de juillet a été baptisée par nous vicaire, 
    Cavayé Rose 
    née d’hier à sept heures du soir du légitime mariage de Pierre Cavalier et de Marie Salvaire de la présente ville. «
     


    Cavaye rose

    Lire la suite

  • L'Age d'Or en assemblée ... il y a trente ans ! - INÉDIT


    Dès l'ouverture de l'assemblée générale,
    M. Jalbaud remercie les membres qui ont bien voulu assister à notre assemblée, malgré le soleil.


    Capture plein ecran 30062022 114843

     

    Lire la suite

  • 1988, des activités pour les ados (Suite) - INÉDIT


    Un bain  est toujours agréable par cette chaleur

    Plaisirs de l'eau


    Les enfants du Cabardès sont gâtés.
    La dernière semaine de Juillet a été riche en activités diverses.
    Le sport a d'ailleurs eu la part belle.


    Triathlon centre aere 1988 0001

     

    Lire la suite

  • 1988, des activités pour les ados - INÉDIT


    1988 ne restera pas dans les annales point de vue canicule,
    néanmoins les éducateurs du centre aéré rivalisaient d’idées concernant les activités adaptées à la chaleur.

    Ce mois de juillet au Centre de loisirs du Cabardès
    s’est achevé sur une semaine de rencontres.
    ...

     

    1 6

    Lire la suite

  • Journal de bord de l'Azérou - Le berger et son troupeau

    Par Jean Michel

    "La métairie de l'Azerou à Mademoiselle Benazet avait été léguée par celle-ci à l'hospice de Saissac. Des métayers, les Arribaud en assuraient l'exploitation et tenaient un
    « journal » qui se trouve aux archives de Saissac et que j'ai pu consulter. Beaucoup de renseignements fournis par ce journal ont été utilisés ici."



    Les Arribaud, métayers de l'Azerou


    "- Quel bon vent t'amène, Victor, dit Antoine Arribaud ; métayer à Saigne-Villemagne à son ami notaire qui descendait de voiture.
    - Je viens pour affaire, répondit Victor Besaucèle. Je suis chargé par Demoiselle Marie-Rose Bénazet, la fille de feu Clément de chercher
    de nouveaux métayers pour l'Azerou et j'ai pensé à toi.

    Après forces discussions, les deux hommes parvinrent à se mettre d'accord sur les grandes lignes d'un contrat.
    Le premier point concret étant la désignation de deux experts pour estimer la valeur du troupeau.
    Après de longues et nombreuses discussions le contrat fut signé.


    Aujourd'hui,

    Le berger et son troupeau

    Lire la suite

  • 1988, retour aux sources - INÉDIT


    Il y a 34 ans !

    Soixante personnes visitaient, hier, le village de Saissac...
    Jusque-là, rien d'étonnant;
    les communes audoises se sont accoutumées aux vagues de touristes des mois de juillet et d'août.
    Mais ces vacanciers-là ont essentiellement trois points communs
    qui en font des cas particuliers : 


    Retour aux sources 1988

    Lire la suite

  • Méli-mélo photo de saissagais des années 40/50


    Essayez de reconnaitre !


    Severac0005
    Mahoux Marius - Coux Edouard - Pistre Julien ...

    Lire la suite

  • Journal de bord de l'Azérou - Les Pommes de terre, Patanes

    Par Jean Michel

    "La métairie de l'Azerou à Mademoiselle Benazet avait été léguée par celle-ci à l'hospice de Saissac. Des métayers, les Arribaud en assuraient l'exploitation et tenaient un
    « journal » qui se trouve aux archives de Saissac et que j'ai pu consulter. Beaucoup de renseignements fournis par ce journal ont été utilisés ici."



    Les Arribaud, métayers de l'Azerou


    "- Quel bon vent t'amène, Victor, dit Antoine Arribaud ; métayer à Saigne-Villemagne à son ami notaire qui descendait de voiture.
    - Je viens pour affaire, répondit Victor Besaucèle. Je suis chargé par Demoiselle Marie-Rose Bénazet, la fille de feu Clément de chercher
    de nouveaux métayers pour l'Azerou et j'ai pensé à toi.

    Après forces discussions, les deux hommes parvinrent à se mettre d'accord sur les grandes lignes d'un contrat.
    Le premier point concret étant la désignation de deux experts pour estimer la valeur du troupeau.
    Après de longues et nombreuses discussions le contrat fut signé.


    Aujourd'hui,

    les pommes de terre
    ou
    Patanes

    Lire la suite

  • Journal de bord de l'Azérou - Le vannage

    Par Jean Michel

    "La métairie de l'Azerou à Mademoiselle Benazet avait été léguée par celle-ci à l'hospice de Saissac. Des métayers, les Arribaud en assuraient l'exploitation et tenaient un
    « journal » qui se trouve aux archives de Saissac et que j'ai pu consulter. Beaucoup de renseignements fournis par ce journal ont été utilisés ici."



    Les Arribaud, métayers de l'Azerou


    "- Quel bon vent t'amène, Victor, dit Antoine Arribaud ; métayer à Saigne-Villemagne à son ami notaire qui descendait de voiture.
    - Je viens pour affaire, répondit Victor Besaucèle. Je suis chargé par Demoiselle Marie-Rose Bénazet, la fille de feu Clément de chercher
    de nouveaux métayers pour l'Azerou et j'ai pensé à toi.

    Après forces discussions, les deux hommes parvinrent à se mettre d'accord sur les grandes lignes d'un contrat.
    Le premier point concret étant la désignation de deux experts pour estimer la valeur du troupeau.
    Après de longues et nombreuses discussions le contrat fut signé.


    Aujourd'hui,

    le vannage
    ou
    Vanar

    Lire la suite

  • INÉDIT - Le crime aurait pu être parfait ...


    ... s'il y avait eu mort d'homme !

     

    COUR D’ASSISES DE L’AUDE (Carcassonne).
    Présidence d« M. Moureau.

    Audience du 12 décembre 1844.

    (Correspondance particulière du Droit, Bulletin des Tribunaux.)


    Empoisonnement de cinq personnes par l'arsenic.


    Une foule immense assiège les avenues du Palais-de-Justice.
    La nature de l’affaire qui va être soumise au jury, la position de l’accusé et des personnes empoisonnées,
    tout préoccupe vivement l’attention  publique, trop souvent éveillée
    depuis quelques années 
    par de semblables événements.


    Capture plein ecran 15032022 173830


    Voici le texte de l’acte d’accusation :
     

    Lire la suite

  • Journal de bord de l'Azérou - Le dépiquage

    Par Jean Michel

    "La métairie de l'Azerou à Mademoiselle Benazet avait été léguée par celle-ci à l'hospice de Saissac. Des métayers, les Arribaud en assuraient l'exploitation et tenaient un
    « journal » qui se trouve aux archives de Saissac et que j'ai pu consulter. Beaucoup de renseignements fournis par ce journal ont été utilisés ici."



    Les Arribaud, métayers de l'Azerou


    "- Quel bon vent t'amène, Victor, dit Antoine Arribaud ; métayer à Saigne-Villemagne à son ami notaire qui descendait de voiture.
    - Je viens pour affaire, répondit Victor Besaucèle. Je suis chargé par Demoiselle Marie-Rose Bénazet, la fille de feu Clément de chercher
    de nouveaux métayers pour l'Azerou et j'ai pensé à toi.

    Après forces discussions, les deux hommes parvinrent à se mettre d'accord sur les grandes lignes d'un contrat.
    Le premier point concret étant la désignation de deux experts pour estimer la valeur du troupeau.
    Après de longues et nombreuses discussions le contrat fut signé.


    Aujourd'hui,

    le dépiquage
    ou
    Escoudre

    Lire la suite

  • 1992, du riz pour la Somalie

    Saissac terre d’accueil,
    Saissac charitable, caritatif …
    humain.

    De tous temps, notre village a fait preuve de ces qualités
    car peut-être trop touché par le passé.


    Capture plein ecran 24022022 112204

     

    Lire la suite

  • Dans la série sur la colonie ...


    ...
    une nouvelle carte inédite
    des ligueuses !

    Gymnastique... reptatoire



    383 001383 002

    Lire la suite

  • André Lagarrigue - Le Pont de l'Horte


    Trouvé sur un célèbre site d'enchères en ligne.

    Je ne connaissais pas ce tableau ...


    S l1600 1

    Lire la suite

  • Journal de bord de l'Azérou - La moisson

    Par Jean Michel

    "La métairie de l'Azerou à Mademoiselle Benazet avait été léguée par celle-ci à l'hospice de Saissac. Des métayers, les Arribaud en assuraient l'exploitation et tenaient un
    « journal » qui se trouve aux archives de Saissac et que j'ai pu consulter. Beaucoup de renseignements fournis par ce journal ont été utilisés ici."



    Les Arribaud métayers de l'Azerou


    "- Quel bon vent t'amène, Victor, dit Antoine Arribaud ; métayer à Saigne-Villemagne à son ami notaire qui descendait de voiture.
    - Je viens pour affaire, répondit Victor Besaucèle. Je suis chargé par Demoiselle Marie-Rose Bénazet, la fille de feu Clément de chercher
    de nouveaux métayers pour l'Azerou et j'ai pensé à toi.

    Après forces discussions, les deux hommes parvinrent à se mettre d'accord sur les grandes lignes d'un contrat.
    Le premier point concret étant la désignation de deux experts pour estimer la valeur du troupeau.
    Après de longues et nombreuses discussions le contrat fut signé.


    Aujourd'hui,

    la Moisson

    Lire la suite

  • Un véritable ouragan - INÉDIT


    Les caprices du temps sont imprévisibles et jettent souvent les personnes touchées
    dans le plus grand désarroi.
    C'était encore plus vrai dans les temps anciens où la vie agricole
    faisait vivre ou plutôt survivre une majorité de saissagais.
    De ce fait, la moindre calamité était vécue comme une catastrophe.

    C'est le cas pour le Lauragais en 1797 ...


    Ad1 3e10184web

    Lire la suite

  • Journal de bord de l'Azérou - La fenaison

    Par Jean Michel

    "La métairie de l'Azerou à Mademoiselle Benazet avait été léguée par celle-ci à l'hospice de Saissac. Des métayers, les Arribaud en assuraient l'exploitation et tenaient un
    « journal » qui se trouve aux archives de Saissac et que j'ai pu consulter. Beaucoup de renseignements fournis par ce journal ont été utilisés ici."



    Les Arribaud métayers de l'Azerou


    "- Quel bon vent t'amène, Victor, dit Antoine Arribaud ; métayer à Saigne-Villemagne à son ami notaire qui descendait de voiture.
    - Je viens pour affaire, répondit Victor Besaucèle. Je suis chargé par Demoiselle Marie-Rose Bénazet, la fille de feu Clément de chercher
    de nouveaux métayers pour l'Azerou et j'ai pensé à toi.

    Après forces discussions, les deux hommes parvinrent à se mettre d'accord sur les grandes lignes d'un contrat.
    Le premier point concret étant la désignation de deux experts pour estimer la valeur du troupeau.
    Après de longues et nombreuses discussions le contrat fut signé.


    Aujourd'hui,
    la Fenaison

    Lire la suite

  • Quand passe la Camargue ! INÉDIT


    Quand la manade de Jean déplace ses vachettes, ânes, chevaux et autres toros
    pour une course sympa, mode camarguaise, le spectacle est garanti. 


    Camargue 081988

    Lire la suite

  • INÉDIT - Une fête de famille à l'école en 1897

    La Dépêche, 29 septembre 1897

    Une fète de famille. 


    Dans sa réunion du 21 septembre, l'Association amicale des adultes et adolescents
    avait résolu d'offrir un punch d'adieu à son président, notre sympathique et dévoué instituteur,
    M. Cros, nommé à Saint-Marcel.

     

    Capture plein ecran 11072021 115218

    Lire la suite

  • Journal de bord de l'Azérou - Les vendanges

    Par Jean Michel

    "La métairie de l'Azerou à Mademoiselle Benazet avait été léguée par celle-ci à l'hospice de Saissac. Des métayers, les Arribaud en assuraient l'exploitation et tenaient un
    « journal » qui se trouve aux archives de Saissac et que j'ai pu consulter. Beaucoup de renseignements fournis par ce journal ont été utilisés ici."



    Les Arribaud métayers de l'Azerou


    "- Quel bon vent t'amène, Victor, dit Antoine Arribaud ; métayer à Saigne-Villemagne à son ami notaire qui descendait de voiture.
    - Je viens pour affaire, répondit Victor Besaucèle. Je suis chargé par Demoiselle Marie-Rose Bénazet, la fille de feu Clément de chercher
    de nouveaux métayers pour l'Azerou et j'ai pensé à toi.

    Après forces discussions, les deux hommes parvinrent à se mettre d'accord sur les grandes lignes d'un contrat.
    Le premier point concret étant la désignation de deux experts pour estimer la valeur du troupeau.
    Après de longues et nombreuses discussions le contrat fut signé.


    Aujourd'hui,
    les vendanges

    Lire la suite

  • INÉDIT - La valeur de l'eau


    L'on ne se rend pas bien compte de nos jours, bien que les mentalités commencent à changer,
    du "prix" de l'eau sur la vie des villages.
    A Saissac,
    avant les grands travaux d'écoulement du précieux liquide au travers des rues du bourg, 
    ...


    Diapo9

    Lire la suite

  • INÉDIT - LA MORT DU CONTREBANDIER


    C'est une affaire qui ne fit pas grand bruit à l'époque où elle se déroula
    mais qui prit, suite à l'enquête des médias,
    une toute autre tournure.
    Une affaire de contrebandiers qui aurait pu en rester au stade de fait divers
    s'il n'y avait eu mort d'homme.
    Malheureusement, lorsque un journaliste du "Midi Socialiste" souhaita obtenir des témoignages
    pour écrire son article, nombre de zones d'ombre apparurent.
    Entre faux témoignages supposés, bavures policières, tentatives d'étouffement de l'affaire..., 
    entrez dans ce qui restera comme "la mort du contrebandier" à Saissac.

    Nous sommes en 1909 !


    Capture plein ecran 12072021 095423

    Lire la suite

  • Les caisses de la commune sont vides


    Oui, vides !

    Le 6 Novembre,
    dans la salle des délibérations,
    s'est réuni le conseil municipal sous la présidence de ...

     

    La france en faillite1

    Lire la suite

  • Une mort affreuse à Salvayre ...


    La métairie de Salvaire
    ou Las Pradelles

    est citée dans les ouvrages depuis des siècles.


    Cassini 1700
    Cassini 1700

    Lire la suite

  • Passes d'armes entre Arfounsols et Saissagais ...


    ... sur fond de rivalités amoureuses ?
     

    On sait que les valets de labour et autres habitants des campagnes ont l'habitude d'aller passer la veillée dans les métairies,
    et d'y nouer des intrigues amoureuses.
    C'est à cette occasion que, dans la nuit de samedi à dimanche dernier, le sieur ...

     

    Bagarre torrent

    Lire la suite

  • Quenouille de Fer et pacte avec le Diable


    Jolie bergère du hameau de Saissac mue par une ambition démesurée,
    Jeanne voit en l’anneau mystérieux dont un moine lui fait un jour miraculeusement don sans sembler rien exiger en retour,
    un moyen d’assouvir son désir de puissance et de richesse.
    Son caractère change, ses amis ne la reconnaissent plus,
    et si elle épouse le comte de Saissac avant d’imposer impitoyablement sa volonté par les armes,
    elle doit bientôt rendre quelque compte à son 
    « généreux » donateur...

     

    Pensee de saissac

    Lire la suite

Ce blog est la suite récente des
Saissac d'Antan !

Ceux ci sont toujours accessibles sur
http://saissac.e-monsite.com/
ou
http://saissacdantan2.e-monsite.com/

Afin de continuer ce devoir de mémoire,
Saissac d'Antan
recherche tout document papier ou photo
concernant la longue histoire de Saissac
et de ses habitants.

Ceux ci seront scannés et restitués aussitôt !
 

Contact au:
fantin.erick@Bbox.fr

×